Séance d’Écoute Publique n°11 – SOUS-TITRÉE

maison-dpm-10


JEUDI 10 DÉCEMBRE
6@8pm
LA PASSE
1214 de la montagne
Montréal

 

 

Après 10 soirées d’écoute publiques, vous n’avez encore rien vu! Pour la première fois il vous faudra vous servir de vos yeux : des projections vidéo accompagneront cette séance d’écoute. Des images? Non, des sous-titres. Juste du texte. Afin de découvrir des créations sonores utilisant d’autres langues.

For the first time you will use your eyes for this listening session : there will be video projection. Images? No, subtitles. Text only. So you could discover audio creation using other languages. And for the first time as well, it will be in english too!

 

I can feel it (1′)
Zena Kells – 2015 – Australie
Anglais avec sous-titres anglais
English with english subtitles

Amy est sourde. Elle explique l’importance d’écouter de la musique. Un aperçu de comment une personne sourde perçoit la musique et une manière de rappeler qu’il ne faut pas juger les gens sur leur handicap.
Amy’s deaf. She explains the importance of listening to music for deaf people.. An insight into how a deaf person hears music and a reminder to not judge people on what they lack.
zenakells.com

Transatlantique (6’11)
Léa Promaja – 2012 – France
Portugais avec sous-titres français et anglais
Portuguese with french and english subtitles

Je pensais qu’être skipper induisait du calme, des personnalités solitaires. Izabel a brisé cette idée. Je l’ai connu à Madère, la dernière étape de ma Transatlantique en bateau à voile, que je n’allais pas terminer. Izabel allait le faire pour moi, Madère-Brésil, sur une compétition de voile en solitaire. Parce que c’est son métier, elle est la seule brésilienne à avoir traversé l’Atlantique en solitaire sur son bateau sans moteur de 6,5 mètres. Elle m’a raconté un peu ses virées qu’elle est la seule à pouvoir décrire.
I thought being skipper meant inherent calmness, lonely personallities. Izabel just broke this idea I had. I met her in Madeira Island, the last stop of my failed transatlantic with a sailing boat. For her, it became a job, she is the first Brazilian women crossing the Atlantic single-handed. Before she left another time to finish her solitary, she told me a bit about her trips that only her can describe.
leapromaja.net

Ni Nüzü (45 ‘)
Myriam Ayçaguer – ARTegia – 2012 – Pays basque
Basque souletin avec sous-titres français et anglais
Souletin basque with french and english subtitles

Dans les villages basques, les maisons anciennes ont un nom, transmis de génération en génération et qui a longtemps établi l’identité sociale tant de la maison que de ses habitants. Ni nüzü est la quête qu’initie la réalisatrice autour du mythe de la maison basque. Elle enregistre les sons du quotidien dans une ferme de montagne, la maison de sa grand-mère, une ferme restée sans suite et où l’activité agricole a peu à peu cessé. La grand-mère et quelques témoins des villages voisins nous parlent du nom de leur maison, de l’usage qui en est fait, de leur probable signification, de l’importance de la transmission.
In basque villages, ancient houses have names, passed from a generation to another, that defines the social identity of the house as well as the people living inside. Ni nüzu explores this ancestral tradition, its meanings, and the importance of this legacy.
artegia.blogspot.ca

Séance d’Écoute Publique n°10 – RIDM

VISUEL CARGO 2
SÉANCE D’ÉCOUTE AUX RIDM
Samedi 14 novembre à 16h
Cinémathèque québécoise
Salle Fernand Seguin

 

La création sonore et radiophonique se porte bien mais peine néanmoins à trouver des canaux de diffusion. Depuis deux ans, les soirées d’écoute publique permettent de découvrir ce qui se fait en la matière: paysages sonores, documentaires, fictions et toutes les formes qui ne rentrent pas dans les cases.Bien qu’une des forces du sonore soit sa capacité d’évocation convoquant l’imaginaire individuel, il est important de partager cette expérience lors de séances collectives. Organisées jusque là dans des bars, les écoutes publiques, pour leur dixième édition et grâce aux RIDM, investissent cette fois-ci une salle de cinéma… sans images! C’est donc dans le confort et la pénombre, en fermant les yeux -ou pas- que nous vous convions à profiter ensemble de ce que le langage sonore a de mieux à nous offrir: un voyage intérieur.

Pour être tenu au courant des prochaines soirées

—————————

Alors, qu’est-ce qu’on fait? de Tony Hayere – France – 2007 –  9′

Alors, qu’est-ce qu’on fait? de Tony Hayere nous invite à nous asseoir et à partager la solitude d’un gardien de nuit. En dosant avec justesse cette voix solitaire et ses silences évocateurs, c’est un fragment de quotidien qui apparaît, sans fards, brut.
Tony Hayere a reçu pour son long métrage Tuer, le prix “Grandes ondes” du festival Longueur d’ondes à Brest en 2015.

Cargo de Sophie Berger – France – 2015 – 62′

Cargo est un voyage sonore remarquable issu d’une traversée en porte-conteneur de 3 mois entre l’Europe et la Chine. Dans la continuité de sa précédente pièce, le nouvel opus de Sophie Berger oscille habilement entre le documentaire et l’expérience immersive. Exploitant magistralement le langage sonore, la jeune réalisatrice ne se contente pas de contempler mais agit sur les éléments pour les faire entrer dans le monde de l’audition. Elle ne sacrifie pas pour autant le plaisir de l’histoire et veille à emmener l’auditeur avec elle sur les eaux immenses des océans.
Cargo a reçu le soutien de « Brouillon d’un rêve sonore » 2014 (SCAM, France), ainsi que celui de « Du Côté des Ondes » 2014 (SACD & SCAM Belgique/France, promotion des Lettres de la communauté française et de la RTBF). Cargo a également bénéficié du soutien de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, Centre National des écritures du spectacle.

Programme