Soirée d’écoute publique n°19 – Carte Blanche à Phaune Radio

mardi 16 mai
de 6@8 pm
ATOMIC CAFÉ
3606 rue Ontario,
MONTRÉAL


PHAUNE RADIO est une bestiole aussi curieuse que sauvage qui émet des sons étranges 24h/24 sur le web et sur vos mobiles. Elle s’écoute partout dans le monde, mais habite en France et aussi depuis peu au Canada. Musiques aventureuses, blind-test animal, archives rescapées, eartoys et créations-maison… Les soirées d’écoute publique vous invitent à découvrir l’univers en expansion de cette webradio ébouriffée.

La fantaisie du BRAMS

DTI-sagittal-fibersLe BRAMS (BRAin Music and Sound research), est un laboratoire international de recherche sur le cerveau, la musique et le son, à Montréal, au Canada.
Les chercheurs qui y travaillent, s’intéressent tout particulièrement à la cognition auditive humaine.
Mais qu’est-ce qu’un son finalement? Comment arrive-t-il jusqu’à nous? Que ressentons-nous en écoutant? Que se passe-t-il au plus profond de notre cerveau lors de l’écoute?
C’est avec ces questions et en me prêtant à certaines expériences que j’ai composé cette fantaisie, ce jeu sonore, mélange hybride de documentaire et de hörspiel.

Le visible et l’invisible y côtoient l’audible et l’inaudible.
Tout n’est qu’une question d’écoute.

Un grand merci à tous les stagiaires, étudiants, chercheurs, professeurs qui m’ont accueilli au sein du BRAMS et qui ont accepté de se prêter au jeu: Hector, Baptiste, Vincent, Régis, Philippe.

Merci à Clément Baudet pour ses « Thai Cicada ».
Merci aussi à Sophie, Sara, Myriam, Clément et Cédric pour leurs écoutes précieuses ainsi qu’à toute l’équipe de Magnéto.
Année de réalisation février 2017

À écouter de préférence au casque pour une meilleure immersion.

Soirée d’écoute publique n°18 – Carte Blanche à Chantal Dumas

main+oiseau

Jeudi 23 mars
de 6@8 pm
MICROCINEMA ÊTRE
6029a Av du Parc,
MONTRÉAL

 

Des chiffres, des oiseaux et le temps qui passe

Ce mois-ci les Soirées d’Écoute Publique investissent à nouveau cette perle montréalaise qu’est le micro-cinéma ÊTRE pour laisser la console à l’artiste sonore Chantal Dumas. Nous sommes particulièrement fiers et heureux et curieux d’entendre la sélection que Chantal proposera à nos/vos oreilles affamées. D’ores et déjà, le titre est prometteur…

Artiste sonore, Chantal Dumas explore le médium du son à travers l’installation sonore, la fiction-documentaire radiophonique, la composition et le design sonore. Son travail comprend une dimension participative et se nourrit de collaborations (arts visuels, danse, improvisation, poésie). Les microphones sont ses outils, voire son instrument, l’écoute est une méthode d’approche. Adepte du Field Recording, elle fait de la collecte des sons de son environnement immédiat ou de lieux ciblés, la matière première de ses productions. Elle a réalisé plus de 30 oeuvres radiophoniques (Hoerspiel) utilisant différents procédés de narration par le sonore. Son travail largement diffusé sur les ondes des radios publiques étrangères est présenté lors de festivals ici et ailleurs. Le volet installation sonore de sa production met en jeu la relation entre le son, l’espace, la mobilité et l’auditeur. Certains projets destinés à être expérimenté en salle, d’autres s’insèrent dans l’espace public. En 2011, elle séjourne à New York au Studio du Québec et l’automne 2016 à Paris (CALQ). L’originalité de son travail a été soulignée par de nombreux prix dont le Prix Opus en musique (Québec) et les prix Bohemia et Phonurgia Nova en radio.

 

Programme

Soirée d’écoute publique n°17 – ALASKA SILENTSCAPE

16179565_10154861235710775_7665751996066881116_oMercredi 22 février
7@10pm
Eastern Bloc
7240 Clark
Montréal

 

ALASKA SILENTSCAPE, le silence sur un fil

La véritable rencontre avec le silence aura lieu le 22 février, à 19h, dans la salle de contrôle de l’ARS (Agence de Recherche sur le Silence), installée pour l’occasion au EASTERN BLOC (7240 Rue Clark, Montréal, QC H2R 2Y3).

La captation du silence est une des missions les plus complexes sur la planète. La meilleure méthode consiste à sonder là où les dernières traces potentielles subsistent. Les profondeurs de l’Alaska font partie des zones privilégiées pour cette exploration.

L’approche de ce continent présente cependant d’innombrables défis par sa nature sauvage et sa glace omniprésente. D’importantes missions ont échoué. Le matériel de reconnaissance de l’ARS (Agence de Recherche sur le Silence) semble pourtant indiquer que dans cet environnement isolé, la matière initiale est encore accessible. Une équipe Montréalaise va employer une nouvelle méthode pour accéder à ce signal devenu fuyant.

Pour tenter d’écouter ce que cet épais magma pourrait livrer, l’ARS va déployer une nouvelle sonde de reconnaissance sur cet horizon fascinant, et vous convie à assister à cette grande opération. La salle de contrôle sera installée et exploitée dans les locaux de Eastern Bloc, le 22 février au soir.

Car la science ne connaît qu’une seule vérité, celle de l’expérience.

Soirée d’écoute publique n°16 – LE RÉEL À L’ÉCOUTE

15936883_10154829290645775_1019606084697468762_o

Jeudi 12 janvier 2017
6@8pm
MICROCINEMA ËTRE
6029a Av du Parc,
MONTRÉAL

 

 
Au printemps 2016, le collectif des Soirées d’Écoute Publique a lancé en partenariat avec les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) un appel à création à tous les créateurs et bricoleurs passionnés de documentaire et de son au Canada, afin d’encourager la réalisation d’oeuvres proposant un point de vue d’auteur et un façonnage singulier de la matière sonore. Pour cette première édition, le jury (Olivier Ginestet, Emmanuelle Walter et Hugo Latulippe) a sélectionné une oeuvre parmi les nombreuses propositions reçues. C’est Alexandra Viau avec Nouer & Dénouer qui a été primée et a eu l’honneur d’ouvrir la séance d’écoute en salle aux RIDM 2016.
Mais plusieurs autres oeuvres reçues ont également touché les oreilles sensibles des membres du collectif des Soirées d’Écoute Publique. Pour bien débuter l’année 2017, cette soirée d’écoute vous propose de découvrir ces gemmes sonores en compagnie de leurs orfèvres Tally Abecassis, Daniel Capeille, Sandrine CorbeilGabriel Ledoux, et Veronica Simmonds dans un lieu à couper le souffle : le Microcinema être. Car rien n’est trop beau pour vos tympans!

–gratuit pis sympathique–

Programme

Évènement FB

Correspondance radiophonique entre le Canada et la Belgique

wiki_smallDécouvrez le travail des apprenants en français du CANA à Montréal et de la Porte Verte à Bruxelles, à travers la correspondance sonore qu’ils ont échangée pendant deux mois.
Avec la complicité de Guillaume Abgrall, réalisateur et animateur d’ateliers radio à Bruxelles, nous avons pu faire naître une manière originale de travailler le français. En octobre, cinq étudiants participants à un atelier de conversation du CANA (Carrefour d’Aide aux Nouveaux Arrivants) à Montréal ont envoyé un premier message comme une bouteille à la mer. Ils se sont présentés, ont expliqué d’où ils venaient, pourquoi ils apprenaient le français. Les apprenants de la Porte Verte ont accepté de leur répondre. La correspondance a commencé à se tisser, gagnant en profondeur à chaque nouveau message. Dans cet échange, on parle librement de ce qui a motivé la migration, de ce qui a choqué à l’arrivée, de ce qui manque et de comment on y pallie. On découvre les pays d’accueil (la Belgique, le Québec) et un peu aussi les pays d’origine (Venezuela, Colombie, Mexique…Maroc, Roumanie, Guinée…). On sent naître alors de plus en plus de curiosité, de complicité. Parce que c’est lorsqu’on s’adresse vraiment à quelqu’un qu’on apprend le mieux la langue, nous sommes heureux de vous faire découvrir cette correspondance radiophonique à la fois intime et ludique.

Olivier Ginestet & Guillaume Abgrall

Nous tenons à remercier chaleureusement tous les participants et participantes qui se sont investi-e-s dans ce projet.

Correspondance n°1 – Montréal ——–> Bruxelles


Correspondance n°2
– Bruxelles ——–> Montréal


Correspondance n°3
– Montréal ——–> Bruxelles


Correspondance n°4
– Bruxelles ——–> Montréal


Correspondance n°5
– Montréal ——–> Bruxelles


Correspondance n°6
– Bruxelles ——–> Montréal


Correspondance n°7
– Montréal ——–> Bruxelles


Correspondance n°8
– Bruxelles ——–> Montréal

Séance d’Écoute aux RIDM

img_0287Samedi 12 novembre
15h30@18h30
Salle Jean-Claude Lauzon
1564, rue Saint-Denis,
Montréal

 

 

Le collectif des Soirées d’Écoute Publique vous invite à nouveau cette année à découvrir la fine fleur de la création sonore et radiophonique. Grâce aux RIDM, nous investissons la salle de cinéma pour une écoute au long cours, dans la pénombre. Un programme double avec le court métrage lauréat du concours pancanadien que nous avons organisé, suivi d’un long métrage suisse enregistré au Québec. Une séance sans images, pour le seul plaisir des oreilles.

Nouer & dénouer
ALEXANDRA VIAU | Canada | 2016 | 10 min | français
Cynthia a 15 ans. Sur le voilier-école où elle vient d’embarquer, elle va devoir apprendre à lire les vents et vivre dans la promiscuité avec toutes sortes de gens. Dans son journal intime, elle se confie sur la rencontre marquante qu’elle fera à bord.

Demain les Innus
JONAS POOL | Suisse | 2014 | 56 min | français, innu
De Sept-Îles à Schefferville, découvrez la réalité du Nitassinan, territoire ancestral des Innus, morcelé par les mines et les barrages.

Programme

Évènement FB

Soirée d’Écoute Publique n°15 – EXCURSIONS

14720373_10154560292995775_6287615991333433426_n
Mardi 15 novembre

6@8 pm
L’AUDITOIRE
5214 boulevard St-Laurent

MONTRÉAL

 

Venez écouter notre sélection de productions radio autour du thème du voyage. Le programme de soirée propose des œuvres d’exception, choisies pour la qualité de leur production, leur originalité et leur caractère narratif remarquable. Parler anglais est souvent un pré-requis pour voyager. Cette fois nul besoin de parler, mais le comprendre vous permettra de suivre le fil captivant des événements (la majorité des œuvres sera en anglais).

Évènement FB

Programme

La soirée est organisée par Éric Provencher et la sélection du programme est réalisée par Anne-Sophie Carpentier.

Un petit vendredi assez tranquille

Trafic_18299_4ea64e08a34d4b4a4f00091b_1320458584Le point de départ, c’est une voix de la radio québécoise. Une voix reconnaissable entre mille. Un flot ininterrompu de paroles d’où les silences ont été bannis et les respirations réduites au minimum vital. C’est aussi un grain de voix particulier, accentué par la transmission téléphonique. Yves Desautels travaille depuis 1977, à Radio-Canada. C’est lui qui, depuis 1998, inlassablement, plusieurs fois par jour, s’occupe de la chronique circulation à Montréal.

Il n’y a pas plus monotone que ces moments de radio, tous les jours, aux mêmes heures de pointe, commentant le flot incessant des voitures. La langue, elle-même est cantonnée à ne parler que de congestions, de travaux, d’accidents, de détours et de directions.

Pourtant en tendant l’oreille et avec un peu d’imagination, on peut y trouver une certaine forme de poésie. De la poésie autoroutière en quelque sorte, absurde, surréaliste.


Merci à Cédric Chabuel pour son oreille attentive et ses pitons!

Soirée d’Écoute Publique n°14 – BEAUX JEUNES MONSTRES

Beaux Jeunes Monstres
VENDREDI 10 JUIN

6@8 pm
L’Écarté café
2525 rue de Rouen
MONTRÉAL

 

« Beaux Jeunes Monstres » c’est le récit de William, jeune garçon atteint d’une infirmité motrice cérébrale (IMC), qui nous raconte son histoire. De sa naissance à son émancipation. De la survie à la libération.

« Beaux Jeunes Monstres » c’est un hommage aux invisibles. Pour donner la parole à ceux qui ne l’ont pas, une place à ceux qu’on ne voit pas. C’est le récit d’une révolte, une révolution même. De celles qui font tourner le monde. Et parfois le retournent. Pour que rien ne soit plus jamais pareil.

——–

Guillaume Abgrall de l’Atelier de création sonore radiophonique (ACSR) de Bruxelles vient nous présenter une fiction radiophonique de Florent Barat et Sébastien Schmitz intitulée « Beaux Jeunes Monstres ».
L’occasion de découvrir ensemble en plein air ce qui se fait de mieux récemment en fiction sonore dans le monde francophone, et d’en apprendre un peu plus sur le fonctionnement de l’ACSR, en rêvant au jour où nous aurons l’équivalent au Québec!

— En cas de pluie nous nous réfugierons dans le café —

Programme