Soirée d’Écoute Publique n°12 – SEXE INSOLITE

JEUDI 18 FÉVRIER
6@8 pm
LE CAGIBI
5490 St Laurent
MONTRÉAL

 

 

 

 

Pour leur première édition de 2016, les Soirées d’Écoute Publique vous proposent de prolonger les plaisirs de la Saint-Valentin. Le temps d’une heure, ouvrez grand vos oreilles pour explorer l’intime du “sexe insolite”. Lectures et diffusions en mode Red Light !
Programmation: Antonin Wyss & Julie Chazal
Dessin: Julie Delporte
Programme recto / verso

————————–————————–

La création sonore et radiophonique se porte bien mais peine néanmoins à trouver des canaux de diffusion. Depuis deux ans, les soirées d’écoute publique permettent de découvrir ce qui se fait en la matière: paysages sonores, documentaires, fictions et toutes les formes qui ne rentrent pas dans les cases.

Bien qu’une des forces du sonore soit sa capacité d’évocation convoquant l’imaginaire individuel, il nous semble important de partager cette expérience lors de séances collectives. C’est donc dans la pénombre, en fermant les yeux -ou pas- que nous vous convions à profiter ensemble de ce que le langage sonore a de mieux à nous offrir: un voyage intérieur.

Bonne écoute!

Olivier Ginestet et Cédric Chabuel
fondateurs et coordonnateurs des soirées d’écoute publique

 

Pour être tenu au courant des prochaines séances, rejoignez le groupe Soirées d’Écoute Publique

Séance d’Écoute Publique n°11 – SOUS-TITRÉE

maison-dpm-10


JEUDI 10 DÉCEMBRE
6@8pm
LA PASSE
1214 de la montagne
Montréal

 

 

Après 10 soirées d’écoute publiques, vous n’avez encore rien vu! Pour la première fois il vous faudra vous servir de vos yeux : des projections vidéo accompagneront cette séance d’écoute. Des images? Non, des sous-titres. Juste du texte. Afin de découvrir des créations sonores utilisant d’autres langues.

For the first time you will use your eyes for this listening session : there will be video projection. Images? No, subtitles. Text only. So you could discover audio creation using other languages. And for the first time as well, it will be in english too!

 

I can feel it (1′)
Zena Kells – 2015 – Australie
Anglais avec sous-titres anglais
English with english subtitles

Amy est sourde. Elle explique l’importance d’écouter de la musique. Un aperçu de comment une personne sourde perçoit la musique et une manière de rappeler qu’il ne faut pas juger les gens sur leur handicap.
Amy’s deaf. She explains the importance of listening to music for deaf people.. An insight into how a deaf person hears music and a reminder to not judge people on what they lack.
zenakells.com

Transatlantique (6’11)
Léa Promaja – 2012 – France
Portugais avec sous-titres français et anglais
Portuguese with french and english subtitles

Je pensais qu’être skipper induisait du calme, des personnalités solitaires. Izabel a brisé cette idée. Je l’ai connu à Madère, la dernière étape de ma Transatlantique en bateau à voile, que je n’allais pas terminer. Izabel allait le faire pour moi, Madère-Brésil, sur une compétition de voile en solitaire. Parce que c’est son métier, elle est la seule brésilienne à avoir traversé l’Atlantique en solitaire sur son bateau sans moteur de 6,5 mètres. Elle m’a raconté un peu ses virées qu’elle est la seule à pouvoir décrire.
I thought being skipper meant inherent calmness, lonely personallities. Izabel just broke this idea I had. I met her in Madeira Island, the last stop of my failed transatlantic with a sailing boat. For her, it became a job, she is the first Brazilian women crossing the Atlantic single-handed. Before she left another time to finish her solitary, she told me a bit about her trips that only her can describe.
leapromaja.net

Ni Nüzü (45 ‘)
Myriam Ayçaguer – ARTegia – 2012 – Pays basque
Basque souletin avec sous-titres français et anglais
Souletin basque with french and english subtitles

Dans les villages basques, les maisons anciennes ont un nom, transmis de génération en génération et qui a longtemps établi l’identité sociale tant de la maison que de ses habitants. Ni nüzü est la quête qu’initie la réalisatrice autour du mythe de la maison basque. Elle enregistre les sons du quotidien dans une ferme de montagne, la maison de sa grand-mère, une ferme restée sans suite et où l’activité agricole a peu à peu cessé. La grand-mère et quelques témoins des villages voisins nous parlent du nom de leur maison, de l’usage qui en est fait, de leur probable signification, de l’importance de la transmission.
In basque villages, ancient houses have names, passed from a generation to another, that defines the social identity of the house as well as the people living inside. Ni nüzu explores this ancestral tradition, its meanings, and the importance of this legacy.
artegia.blogspot.ca

Séance d’Écoute Publique n°10 – RIDM

VISUEL CARGO 2
SÉANCE D’ÉCOUTE AUX RIDM
Samedi 14 novembre à 16h
Cinémathèque québécoise
Salle Fernand Seguin

 

La création sonore et radiophonique se porte bien mais peine néanmoins à trouver des canaux de diffusion. Depuis deux ans, les soirées d’écoute publique permettent de découvrir ce qui se fait en la matière: paysages sonores, documentaires, fictions et toutes les formes qui ne rentrent pas dans les cases.Bien qu’une des forces du sonore soit sa capacité d’évocation convoquant l’imaginaire individuel, il est important de partager cette expérience lors de séances collectives. Organisées jusque là dans des bars, les écoutes publiques, pour leur dixième édition et grâce aux RIDM, investissent cette fois-ci une salle de cinéma… sans images! C’est donc dans le confort et la pénombre, en fermant les yeux -ou pas- que nous vous convions à profiter ensemble de ce que le langage sonore a de mieux à nous offrir: un voyage intérieur.

Pour être tenu au courant des prochaines soirées

—————————

Alors, qu’est-ce qu’on fait? de Tony Hayere – France – 2007 –  9′

Alors, qu’est-ce qu’on fait? de Tony Hayere nous invite à nous asseoir et à partager la solitude d’un gardien de nuit. En dosant avec justesse cette voix solitaire et ses silences évocateurs, c’est un fragment de quotidien qui apparaît, sans fards, brut.
Tony Hayere a reçu pour son long métrage Tuer, le prix “Grandes ondes” du festival Longueur d’ondes à Brest en 2015.

Cargo de Sophie Berger – France – 2015 – 62′

Cargo est un voyage sonore remarquable issu d’une traversée en porte-conteneur de 3 mois entre l’Europe et la Chine. Dans la continuité de sa précédente pièce, le nouvel opus de Sophie Berger oscille habilement entre le documentaire et l’expérience immersive. Exploitant magistralement le langage sonore, la jeune réalisatrice ne se contente pas de contempler mais agit sur les éléments pour les faire entrer dans le monde de l’audition. Elle ne sacrifie pas pour autant le plaisir de l’histoire et veille à emmener l’auditeur avec elle sur les eaux immenses des océans.
Cargo a reçu le soutien de « Brouillon d’un rêve sonore » 2014 (SCAM, France), ainsi que celui de « Du Côté des Ondes » 2014 (SACD & SCAM Belgique/France, promotion des Lettres de la communauté française et de la RTBF). Cargo a également bénéficié du soutien de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, Centre National des écritures du spectacle.

Programme

Soirée d’Écoute Publique n°9 – Carte Blanche à Mario Gauthier

still_4753OSCILLATIONS 

Carte blanche à Mario Gauthier

jeudi 29 octobre 2015
18h@20h Bar Les Pas Sages

951 Rachel Est
Montréal

 

Texte – prétexte

    « Tous les écrivains le savent bien, tout texte, même définitif, n’est qu’un prétexte plus ou moins bien assumé. Il est fixé dans sa forme, mais tout en lui demeure sujet à transformation.
    Les pièces que j’ai choisies pour cette soirée d’écoute sont toutes représentatives, à leur façon, de cette possibilité que bien des créateurs radiophoniques ont exploré.
    Au Québec (c’est également exact pour ailleurs), les termes « création radiophonique » désignent une pluralité de pratiques. Travaux de sons fixés, proches par l’esprit d’une certaine théâtralité combinées à des procédés issus de l’électroacoustique, art sonore, art audio, bruitisme, performance, etc. cohabitent souvent, tressés en de savants mélanges.
    Le œuvres proposées pour cette soirée partagent deux points communs : elles témoignent d’une subtile oscillation entre ces divers genres et en explorent les limites. Car si en apparence,  les zones qui séparent ces esthétiques semblent franches, dans les faits, cela est rarement exact.  Il y a un pas de deux continue entre elles, l’une étant parfois intimement liée à l’autre, par delà les intentions de diffusion…. »
Réalisateur et créateur radiophonique, Mario Gauthier a travaillé de 1988 à 2004 pour La chaîne culturelle de Radio-Canada. Musicien de formation et radiophile insatiable, il nous proposera une sélection de créations sonores québécoises autour de la notion de narrativité.
 

Soirée d’Écoute Publique n°8 – IL ÉTAIT UNE VOIX

oldhearingairds
Le jeudi 3 Septembre

de 6@8 pm
Au Café L’Écarté
2525 rue de Rouen, Montréal

En extérieur si le temps le permet

… Un jour, enfin, il plu des cordes vocales. Des trombes de mots, des salves de salive, un déluge de palabres imbibèrent la terre dans un vacarme indicible. Quand le silence revint, le monde était jonché de chuchotements et de cris, de phonèmes et de borborygmes, de patois et d’accents, de voix de pinçons ou de ténors… Alors ils se levèrent et ils récoltèrent les chants. Ils donnèrent leurs paroles pour cette culture. Pour les chercheurs sonores, ce fut la ruée vers l’oral…

   Une sélection de créations sonores et radiophoniques de deux fois 20 minutes, préparée par Cédric Chabuel et Olivier Ginestet, sur le thème de la voix.

   Parce que les images sont parfois inutiles, que les sons créent leur propres formes et qu’il est important d’affûter les oreilles, nous vous proposons de vous asseoir confortablement, de faire silence dans la pénombre, de fermer les yeux (ou pas) et de se laisser aller à l’écoute des sons, des bruits, des voix… du cinéma pour les oreilles.

Évènement FB
Programme

Prochaine soirée d’écoute à Montréal le mardi 12 mai 2015

La ruine et l’explorateur : lancement Quadrilab

Soirée d’écoute collective au casque. Laissez vous emporter par la magie du document sonore qui retrace le périple de 3 explorateurs dans un bâtiment abandonné.

“La ruine et l’explorateur” est l’oeuvre poétique hallucinée de Daniel Capeille et Arnaud Têtu.

 

La jungle urbaine s’étend et recouvre parfois un bâtiment délaissé sous sa canopée de béton. Les passants ne s’attardent plus sur cette silhouette familière qui n’a d’invité que le silence. Pourtant, une nuit, trois lueurs fragiles s’engouffrent dans le ventre du monstre déchu. Alors le silence est surpris : des paroles chuchotées évoquent la cendre, avant de se perdre dans l’écho des salles dévastées par le temps.
Venez découvrir le dispositif spécial de diffusion et d’écoute sur casque GRADO.

Extrait

Projection vidéo de Guillaume Vallée sur le thème de l’urbex.
Concert drone ambient au cours de la soirée Duo YlangYlang + Hazy Montagne Mystique

Avec le soutien de GRADO Canada, Minibulles.ca
copyright photo : Jean-Yves Ginchereau
projet soutenu par Louis Desparois et complices

12 mai | 18h
pwyc, selon vos moyens | fb
LA PASSE
1214 de la Montagne

Prochaine soirée d’écoute à Montréal le mercredi 18 mars 2015

355653PEUT-ÊTRE ILS AVAIENT OUBLIÉ C’ÉTAIT QUOI LA RADIO

Un documentaire de Marie-Laurence Rancourt

Le mercredi 18 mars 2015
de 6@8pm
au Bar Populaire
6584 St Laurent, Montréal

 

Lors d’un voyage en Europe pendant l’été 2014 (France, Belgique), Marie-Laurence est allée à la rencontre d’amoureux de la radio afin de récolter leurs réflexions.
Premiers pas d’une réflexion sur la radiophonie québécoise, jalonnée par les contributions de quelques acteurs radiophoniques de l’autre continent.

Texte, réalisation, prise de son
Marie-Laurence Rancourt

Montage, mixage, conception sonore
Yves Dubois
Voix
Amélie Laprise, Patric Saucier, Marie-Laurence Rancourt
Design graphique
Caoimhe Beaulé
Avec la participation de
Aurélie Charon, Thomas Baumgarner, Emmanuel Laurentin, Patrice Hardy, Didier Delafontaine, Sylvie de Roeck, Edwin Brys, Daniel Mermet, Christophe Deleu, Philippe Caufriez, Irvic D’Olivier, Charles Trahan, Sylvain Gire et Carmelo Iannuzzo

Évènement FB

Prochaine soirée d’écoute à Montréal le mercredi 25 février 2015

10505517_10152527456036986_4978860060119411673_n
Le mercredi 25 février
de 6@8pm
au Bar Populaire
6584 St Laurent, Montréal

 

 

Joignez-vous à nous pour cette première soirée d’écoute publique de 2015 sur le thème de la radio «ordinaire». Au menu, une soirée américaine qui portera beaucoup sur les procédés narratifs de TLDR, Random Tape, Wire tap, Serial et des surprises.
Curation: Xavier K. Richard (Radio-Canada).
Événement FB
Programme

 

Prochaine soirée d’écoute à Montréal le 4 décembre 2014

Carte blanche à Christophe Rault

liens
Le jeudi 4 décembre
6@8pm
Bar Populaire
6584 St Laurent, Montréal

 

Au programme:
« L’homme au magnétophone » de Jean-Jacques Abrahams (1967)
« Folie Blanche » de Fabienne Laumonier (2014)

Deux regards sur la folie, l’un enregistré en 1967, l’autre en 2014. L’un est brut, un plan séquence, une pièce de théâtre enregistré à la volée, réelle, poignante, drôle et pathétique. L’autre est pensé, poétique, monté, contemporain, dur. Deux traitements, deux points de vue radiophonique sur la folie.

Christophe Rault est membre de l’ACSR à Bruxelles (Atelier de Création Sonore et Radiophonique) et cofondateur d’Arte Radio. Il participe en tant que metteur en ondes à de nombreux projets radio, organise des workshops et des formations à Bruxelles et en Europe et travaille parallèlement à ses propres créations (documentaires ou créations sonores). Il est programmateur et régisseur général du festival radiophonique Monophonic 2014 à Bruxelles et lauréat de plusieurs prix radio européen (Prix Europa, festival Longueur d’Ondes, 1er prix radio Scam Belgique, Scam France, etc.).
Événement FB

 

 

 

Première journée d’étude sur la radiophonie au Québec le 28 novembre 2014

Femme-et-son-sonotoneLa radio est un puissant médium, un véhicule d’apprentissages incroyable. La radio permet que ce qui est dit soit entendu, que le discours comme les silences continuent de vivre loin de leur incarnation physique, qu’il y ait transmission. La radio joue sur le terrain à la fois du temps et de l’espace. Les ondes radiophoniques circulent, voyagent, rendent vide et stérile la conception même des frontières, ne connaissant aucune spatialité, aucune limite temporelle. Comme le disait Barthélémy (2005), la radio est un grand miracle : «  l’omniprésence de ce que les hommes chantent et disent en un lieu donné, les frontières survolées, l’isolement spatial vaincu, de la culture importée par les ondes, à travers les airs, une même nourriture pour tous, du bruit dans le silence ».  Présente partout, il ne faudrait pas sous-estimer le pouvoir réel de la radio. Plus que de transmission et de diffusion, on doit la concevoir comme un véhicule d’expression à part entière, donnant vie à l’art radiophonique. Fluide, elle nous échappe, bien qu’elle nous marque, se faufilant dans tous les instants de nos intimités singulières.

La radio consacre l’importance de l’audible, relègue loin derrière l’importance du visible. Elle invite à explorer le monde en se laissant guider par l’ouïe, à faire du bruit son allié. Elle est le lieu privilégié des explorations, des tentatives originales de s’adresser à l’autre. Elle n’hésite pas à mélanger bruit, voix, musique et parole. La radio sait être un lieu de réflexion ludique, une parenthèse d’imagination et d’attention dans un monde qui roule à vitesse grand V. Le son radiophonique peut-être l’occasion de connaître la nouvelle, comme il peut nous transporter le temps d’une balade ou d’une rencontre fortuite, nourrir et faire vivre la culture. Les paroles radiophoniques sont un héritage précieux dont on ne doit ne négliger ni le rôle ni les fonctions intrinsèques.

Force est cependant d’admettre que l’environnement social, économique et politique actuel exerce une influence réelle sur la radiophonie : ainsi devient-il pertinent de prendre un temps d’arrêt pour réfléchir à ce médium de façon à non seulement en assurer la pérennité, mais également, de façon à organiser les voies d’avenir qu’il empruntera.

Site de la journée d’étude
Programme de la soirée d’écoute en clôture de la journée d’étude
Événement FB